<

2020-2023

Effet de l’exposition aux écrans sur le développement des compétences multisensorielles et des interactions précoces chez les très jeunes enfants
(6-36 mois)

La Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève a débuté en septembre 2020 une recherche de grande ampleur sur l’impact des écrans sur les très jeunes enfants, comblant une lacune dans ce domaine d’étude. Elle aura lieu en deux temps et répondra à un double objectif :

  • Recueillir des données épidémiologiques suisses sur l’utilisation et l’exposition aux écrans chez les très jeunes enfants. Cette étude constitue la première pour cette tranche d’âge en Suisse. Pour ce faire, un questionnaire en ligne sera diffusé à grande échelle en ayant recours à des intermédiaires.
  • Étudier l’impact de l’exposition aux écrans sur le développement des compétences multisensorielles, des coordinations motrices, et de la qualité des interactions précoces en lien avec l’entourage affectif des enfants âgés de 6 à 36 mois. Les enfants seront soumis à différentes tâches, par groupe d’âge, afin de mettre en lien les comportements observés avec les données récoltées. La filière de psychomotricité de la Haute école de travail social de Genève (HETS-Genève) sera associée à l’étude des coordinations motrices et des interactions parents-enfants.

Sur la base des résultats de cette étude scientifique, Action Innocence produira des outils de prévention adaptés à destination des professionnels de la petite enfance ainsi qu’aux parents et futurs parents.

Documents à télécharger