Qui sommes-nous ?

Mot de la Présidente

« Depuis la création d’Action Innocence, Internet n’a cessé de croître, muter et se réinventer. Dans ce mouvement permanent, on observe l’apparition de nouveaux phénomènes et des dérives que l’on n’avait pas imaginés et souvent pas anticipés.

Les plus jeunes sont les plus vulnérables et les protéger requiert désormais de nouvelles compétences. Notre combat, aujourd’hui, est de donner aux parents et aux professionnels des outils pour accompagner les enfants et les adolescents, les protéger et faire d’eux des citoyens responsables ».

Valérie Wertheimer, Présidente Fondatrice d’Action Innocence

A propos

Action Innocence est une fondation privée reconnue d’utilité publique par Arrêté du Conseil d’Etat du Canton de Genève.

Elle a été créée à Genève en 1999 par Valérie Wertheimer suite à un voyage en Thaïlande en 1997, lors duquel elle fut confrontée à un trafic en pleine expansion facilité par l’avènement d’Internet : la possibilité pour des touristes de réserver des vacances en ligne afin d’y assouvir leur perversion sexuelle avec des enfants.

La vocation première de la Fondation a été de pointer du doigt les dérives naissantes d’Internet et de dénoncer ce qui se préparait en matière de pédocriminalité. Dans le cadre de son programme AntiPedoFiles, Action Innocence a, jusqu’en 2018, développé et remis gratuitement aux services de police intéressés un logiciel de traque qui a permis l’interpellation de milliers d’individus consommant du matériel pédopornographique.

L’une des premières actions de la Fondation a été de développer un programme de prévention à l’intention des enfants afin de les informer des risques liés à Internet, tels que : confrontation à des images choquantes et illégales, diffusion d’informations personnelles, mauvaises rencontres, sexting, cyberharcèlement et cyberradiction.

Le programme s’est étoffé et, à ce jour, il s’adresse, non seulement, aux enfants mais, aussi, aux adolescents, aux personnes à besoins spécifiques, aux parents et aux professionnels de l’éducation, de la santé et du social.

Parallèlement aux actions de terrain, Action Innocence mène de vastes campagnes de prévention dans les médias afin de sensibiliser le grand public.

Aujourd’hui, la Fondation a décidé de s’attaquer à l’exposition précoce des enfants aux écrans. Un grand nombre de professionnels – pédiatres, pédopsychiatres, psychomotriciens, éducateurs de la petite enfance – constate dans leur pratique quotidienne, des comportements inquiétants chez les jeunes enfants : retard de langage, difficulté à entrer en contact avec les autres enfants, déficit d’attention, maladresse dans la motricité fine, manque d’intérêt pour les jeux habituels. Action Innocence collabore, d’ores et déjà, avec plusieurs experts afin de réfléchir à de nouvelles initiatives dans le cadre de son nouveau programme « Grandir avec les écrans ».

Mission

Préserver la dignité et l’intégrité des enfants, des adolescents et des personnes à besoins spécifiques dans leur utilisation des écrans et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Objectifs

  • Promouvoir un usage sain et modéré des écrans
  • Promouvoir une pratique sécurisée, citoyenne et responsable des TIC

Rapport d’activité

L’équipe

Conseil de Fondation

Présidente-Fondatrice

Valérie Wertheimer

Membres

Muriel Challancin
Roger Giger
Catherine Leopold-Metzger
Tamar Manoukian

Collaborateurs

Direction

Tiziana Bellucci – Directrice Générale

Département Administration

Charlotte Bachet – Responsable administrative

Département Prévention

Carole Barraud Vial – Intervenante, agent de prévention

Catherine Brand – Chargée de programmes & projets

Pauline Meyer – Juriste

Département Recherche

Estelle Gillioz – Doctorante

 

Département Informatique et Technologies de Prévention

Hervé Dubrit – Responsable IT

 

Ils nous soutiennent

Michel Leeb

Michel Leeb

Parrain

Elsa Zylberstein

Elsa Zylberstein

Marraine

Jean-Claude Biver

Jean-Claude Biver

Ambassadeur

Fanny Leeb

Fanny Leeb

Ambassadrice