Retour

AntiPedoFiles


En 2003, Action Innocence a débuté le programme AntiPedoFiles. L’Association développe, à l’intention des services de police, des solutions informatiques permettant de lutter, encore plus efficacement, contre la pédocriminalité sur Internet.

Le programme AntiPedoFiles se divise en plusieurs modules dont AntiPedoFiles P2PScan, solution permettant de détecter les fichiers à caractère pédophile sur les réseaux “peer-to-peer” et remonter jusqu’à l’adresse IP du diffuseur. Ce logiciel est remis gracieusement aux services de police intéressés.

En 2006, Action Innocence a initié une étroite collaboration avec l’Office fédéral de la police, plus particulièrement avec le SCOCI (Service de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet). Ce travail en commun permet à l’Association de répondre encore mieux aux services de police.

En 2015, une mission à l’échelle européenne a pu être lancée grâce au logiciel P2PScan :

« Pour la première fois dans son histoire, la Suisse a été en charge d’une opération européenne visant à dénoncer les pédocriminels utilisant les réseaux P2P afin de se procurer des fichiers à caractère pédosexuel. Cette mission, dirigée par le SCOCI, a pu être menée à bien uniquement grâce au soutien et aux efforts consentis par Action Innocence. » (Extrait du rapport « Utilisation du logiciel par le SCOCI en 2015 – Office fédéral de la police fedpol, Police judiciaire fédérale / janvier 2016)

En 2016, on compte parmi les utilisateurs :
  • Le Service de coordination de lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI) . Police judiciaire fédérale PJF/Suisse
  • La division de lutte contre la cybercriminalité de la Gendarmerie Française
  • Criminal Intelligence Service Austria – Central Division Combating Child Pornography
  • La Sûreté Publique de Monaco